PartageTémoignageThérapie

Une bonne nouvelle ?

Une bonne nouvelle ?

C’était il y a une semaine. 

Au beau milieu de mes tâches quotidiennes, je reçois le « fameux » coup de fil. Celui que je guette et qu’en même temps je redoute…

Je me souviens de tout : du soleil qui brille à l’extérieur, des gazouillis d’oiseaux cet après-midi-là qui annoncent les prémices du printemps. Une bien belle journée à dire vrai.

C’est les vacances, mes enfants sont à la maison avec moi. 

Je m’isole dans ma chambre. J’ai l’impression que le temps s’arrête l’espace d’un instant. En suspension.

Je sais qu’il faut que je m’assoie. Il vaut mieux que je m’assoie d’ailleurs.

Puis, j’entends la voix du professeur au CHU qui suit mon p’tit loup. Un tantinet joyeuse cette voix qui me lance un « hello » ; je suis quelque peu décontenancée par cette salutation joviale et familière, mais ça a le mérite de me faire sourire et de me détendre…un peu.

Je réponds moi, par un respectueux « Bonjour Monsieur le Professeur ». (Je me suis dit qu’il pensait peut-être parler à sa secrétaire 😉

Je l’entends me dire que le résultat des analyses génétiques est arrivé. 

Et …le résultat est un non-résultat. Ils n’ont rien trouvé. RIEN.

Je suis abasourdie. Je ne m’attendais pas à ça. 

Non…vraiment pas !

J’accuse le coup. Le Professeur sent qu’il m’a « perdue » et je l’entends continuer en me disant que ce n’est pas une si mauvaise nouvelle en soi. (Ce qu’il me dit va avec le ton de sa voix.)

En effet, la recherche génétique portait sur la recherche de 65 maladies rares, de « sales maladies », m’a-t-il dit ! Le protocole dans le cas d’une recherche génétique c’est de procéder par élimination. On élimine ce qu’on connait.

La conclusion, c’est que mon p’tit loup n’a aucune de ces « sales » maladies. 

Donc en soi, c’est une bonne nouvelle ! 

Le Professeur a terminé en me disant qu’en réalité on pouvait considérer cela non pas comme 1 bonne nouvelle mais comme 65 bonnes nouvelles!

Après réflexion, j’ai décidé d’être reconnaissante pour ces 65 bonnes nouvelles !

Je savais déjà que mon fils était UNIQUE mais alors à ce point, je ne m’y attendais pas ! 😉

Et croyez-le ou pas, cette pensée m’a fait un bien fou !!

Next article Le Dieu des maisonnées
Previous article Recentrée sur l’essentiel

Articles similaires

1 Comment

  1. J’ai envie de vous prendre dans mes bras , vous serrer très très fort et vous faire un gros bisous de joie, tellement cette nouvelle est une bonne nouvelle. Martine

    Reply

Laisser un commentaire